• Jean-Marie JAGU

LES TRONCHES ONT UNE HISTOIRE : PHOTO #7

Mis à jour : 25 oct. 2017


Hey, man. Comment ? Tu veux que je te raconte mon histoire ? Mais t’aurais pas assez d’eau dans ton corps pour alimenter assez tes glandes lacrymales… 

J’ai grandi à Kingston, Jamaïque, man. Dans le quartier de Tivoli Gardens, et crois-moi que ça n’a rien à voir avec le parc d’attraction éponyme. Là-bas, quand tu sors du ventre de ta mère on sait déjà pour quel posse tu rouleras. 

Le fric, la came, les flingues et la corruption, tel sera ton seul horizon, par lequel tu vivras, et par lequel tu mourras, jeune. Là-bas, le taux d’homicides n’a rien à envier à celui de Bagdad, de Mossoul ou d’Alep. Si le Don te dit de tuer, tu tues et tu te tais. Et un jour, tu reçois la juste monnaie de ta pièce. J’en ai vu tant crever sous mes yeux, frère, des gunmen criblés de balles de kalach ou décapités à la machette. 

Si tu peux voir des fils blancs dans ma barbe, ça ne tient qu’à un seul mot : miracle. 

D’abord, pour avoir réussi à atteindre l’âge où on ne se croit plus indestructible, et ensuite, pour être parvenu à me tirer de là-bas. Hey, blanchette, tu croyais quoi ? Que la Jamaïque, c’était que Bob Marley, le reggae, les plages de sable fin, les rasta rocket et Usayn Bolt ? Non, la Jamaïque, c’est le plus pur symbole de l’humanité, man. Les deux faces d’une même pièce. Le meilleur et le pire. Le jour et la nuit. Le bien et le mal. 

« L’enfer et le paradis sont terrestres, l’homme les emmène partout avec lui », et ça, c’est votre Christophe Colomb qui l’a dit, les blanchettes.

Patrice le 28 mars 2017



« Du Nutella depuis la couche

Les Snickers pour les p’tites faims

Les M&M’s fondants dans la bouche...

... toujours pas dans la main

Un bon After Eight après la douche

Le chocolat ça fait du bien »

Ca va ?... Tu te régales ?

Tu te régales à bouffer ces friandises, mais là ma p’tite, là je te le dis car tu le mérites : t’es vraiment qu’une petite conne !

Tu sais très bien d’où vient ce chocolat, comment il est fait et par qui il est fabriqué.

Pourtant, tu te jettes dessus sans réflexion, sans restriction, complice de cette malédiction. Ce goût devrait te dégouter.

Tu le sais qu’il y a d’autres solutions, on en a parlé plusieurs fois et puis tu sais d’où tu viens, non ? Tu t’en souviens j’espère ? Tu n’as pas oublié ? Sais-tu qui tu es VRAIMENT ?!?

Je constate que tu passes ta vie à parler de solidarité, te plaindre partout qu’ « on va droit dans le mur », à montrer de belles choses humanistes sur Facebook... J’en passe !

Tu veux être une meuf sympa, moderne, soucieuse de son prochain et revendicatrice mais ce ne sont que des mots, ta façade : un bouclier inhumain.

Tu te façonnes un reflet qui te plaît pour t’intégrer dans ce « monde de fous » que tu critiques sans cesse !

Tu es une lâche et ne donnes aucune valeur à tes actes.

« Etre ou ne pas être ? »... Il faut que tu te questionnes ! Etre une Femme ou rester dans le paraître et vivre une vie de bouffonne.

Allez... Tu vas encore me sortir une pirouette sans queue ni

tête :

« C’est comme ça, on n’y peut rien... »

« Je ne vais pas changer la face du monde. »

« Ce n’est pas parce que moi je fais ce qu’il faut, que cela va changer quelque chose... »

« Laisse tomber c’est l’argent qui décide de tout… »

Ho !? Réveille-toi, BOUGE TOI !!

Jusqu’à preuve du contraire, l’argent n’a pas de cerveau !

Là ma p’tite tu te trompes sur tout, surtout sur toi.

Le pire dans cette histoire, c’est que tu répètes ta liste de bonnes conduites à tes gosses et que tu fais tout le contraire… Je ne comprends pas ce que tu fais, c’est incohérent.

Lève la tête... REGARDE MOI !!

Je ne peux pas être toujours derrière toi et puis je n’en ai pas envie. Tu ferais les choses pour moi, ce n’est pas le but.

Tu peux le comprendre et dois l’accepter, tu en es capable depuis longtemps.

Qui veux-tu être ?

De quoi brûle ta flamme ?

Cesse de te soumettre,

Immacule ton âme !

Deviens une arme.

Je t’aime, je t’aime ! Je ne désire que du bonheur ! Le malheur est un accident qui ne doit pas être créé par l’Homme.

Te voir l’abandonner ton peuple, asservit par ces bourreaux toujours blanchis par l’injustice dans l’indifférence et l’impunité totale, me dérange et il est grand temps que j’intervienne. On se voit si peu.

...

Tes larmes me parlent... Je sens que tu as compris.

Je sais que tu es une bonne personne, depuis toujours.

Tu es de celles qui peuvent faire bouger les choses.

Non bien sûr... Pas tout d’un seul coup, il y a beaucoup à faire mais petit à petit, étape par étape...

Le bon sens reprendra sa place plus vite qu’il ne s’est déréglé.

Tu te rendras vite compte que beaucoup de problèmes sont liés et que d’autres personnes te suivront.

Les gens ne sont pas bêtes, il faut arrêter de se le dire. Je n’y crois pas. Explique, donne des solutions. Sois patiente et et tendre, cela ira plus vite que tu ne le penses !!

Mars 2017... World Wide Web, Internet pour un Monde qui va plus loin. Tu sais bien t’en servir toi, c’est notre différence ! Alors fonce !

...

Pour en finir sur ce sujet et avant un gros câlin… Je t’ordonne de ne plus acheter toutes ces marques qui ont maintes fois été jugées et acquittées par des bouffons, qui continuent de s’enrichir sans partage de l’esclavage de tes frères, de tes soeurs que tu ne mérites pas de regarder dans les yeux aujourd’hui.

Sois équitable, sois juste, sois forte jusqu’à ce qu’ils soient tous libres.

En mars, tout repart ?

Allez viens dans mes bras p’tite soeur adorée !

Sans signature le 31 mars 2017

11 vues
  • Black Facebook Icon
  • Black Flickr Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black LinkedIn Icon

© 2019 by Jean-Marie JAGU aka Jmeu La JaG - NANTES - 06.70.75.27.18